Le CBD et le sport

Il est de connaissance commune que le sport est bon pour la santé. Pourtant, dans le cas des sportifs et d’athlètes professionnels, sa pratique peut engendrer des douleurs, blessures et inflammations. Ainsi, pour soulager ces souffrances, la prise d’ibuprofène et d’opioïdes est pratique courante. Néanmoins, ces médicaments ont des conséquences et des effets nocifs sur la santé. Face à cela, une solution alternative naturelle se présente : le CBD ou cannabidiol.

Qu’est-ce que le CBD ?

Aussi appelé cannabidiol, le CBD est un des composants actifs du cannabis. Il est extrait à partir de la fleur, la tige et les graines de ce dernier. Contrairement au THC (autre composant du cannabis), le cannabidiol ne possède aucune propriété psychoactive. C’est-à-dire qu’il n’altère pas les facultés cérébrales de celui qui le consomme.

Bon à savoir

Depuis janvier 2018, sa consommation n’est plus pénalisée par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA). Désormais, les sportifs de haut niveau peuvent bénéficier de ses diverses propriétés médicinales.

Les vertus du CBD en dehors et dans le cadre sportif

On peut spéculer que la raison pour laquelle l’AMA a retiré le CBD de la liste des substances dangereuses, c’est parce que ses vertus thérapeutiques sont avérées. Entre autres, il peut :

  • Limiter la prolifération des cellules cancéreuses,
  • Réduire les risques de maladies cardiovasculaires,
  • Soulager les nausées et le mal de transport,
  • Aider à traiter plusieurs formes d’épilepsie,
  • Soulager le stress et
  • Ralentir le vieillissement des cellules.

Mais, les qualités du cannabidiol ne s’arrêtent pas là. Il possède effectivement d’autres propriétés qui intéressent particulièrement certains sportifs. Notamment, son effet apaisant qui est recherché en période de grand stress. Plus relaxés, les sportifs profitent alors d’une meilleure qualité de sommeil. Il a été prouvé que ce cannabinoïde réduit également la sensation de douleur et les inflammations après l’effort. Le CBD favorise en outre la guérison des blessures.

Consommer le CBD

Si vous êtes sportif en compétition dans un pays étranger, veuillez d’abord vous renseigner sur la législation en vigueur avant de consommer du CBD. En effet, certains pays interdisent l’utilisation de cannabis dans le sport. En tout cas, pour profiter des avantages du cannabis médicinal, vous avez plusieurs options. Par exemple, la consommer avec vos aliments. Toutefois, notez qu’avec cette méthode, les effets du cannabidiol sont accrus et durent plus longtemps. Il convient donc de ne pas avoir la main lourde sur le dosage. Deux gouttes suffisent ainsi dans le cas d’huile de CBD. La crème et l’onguent sont aussi très appréciés. Similaires aux pommades, ils s’appliquent localement sur la zone douloureuse. Vapoter du CBD avec un vaporisateur permet par ailleurs d’éviter d’inhaler les substances cancérigènes liées à la combustion.

Sachez néanmoins que la qualité des produits à base de CBD n’est pas toujours au rendez-vous. Particulièrement ceux vendus en ligne. Effectivement, selon une étude publiée dans le Journal de l’American Medical Association en 2017, 69 % des produits ne contenaient pas la dose de CBD indiquée. Qui plus est, certaines sociétés vendent même des produits contenant surtout du THC… C’est pourquoi il est essentiel de bien choisir un site de vente fiable si vous souhaitez profiter des bienfaits du cannabidiol.