CBD quels sont les risques ?

Le CBD ne possède pas les effets psychotropes du THC (souvent connu sous l’appellation générale « Canabis »). Cependant, on a découvert qu’il existe des cannabinoïdes de notre corps. Ce système endocannabinoïde présente diverses fonctions. Il régule entre autres :

  • La mémoire
  • La construction du cerveau pendant l’adolescence
  • L’envie, la motivation
  • L’appétit
  • Les fonctions cardiaques
  • La douleur
  • Le système immunitaire
  • La fécondation etc.

Ce système est fondamental à la vie et peut affecter notre corps en perturbant ces systèmes.

A ce jour, aucune étude n’a démontré d’effets négatifs sur le corps du CBD. Des effets positifs ont été démontrés dans le traitement de la douleur et de l’anxiété.

De nombreuses personnes fument les fleurs de CBD. Il est clair que cela est nocif pour leurs poumons, principalement en raison de la fumée inhalée moins que de la substance en elle-même.

CBD, quels sont les effets?

Le CBD ou canabidiol a des effets très éloignés du THC.
Les traditionnels effets du Canabis tels que la perte de contrôle et les vertiges n’existent pas avec le CBD. Cette molécule apaise les douleurs chroniques et calme l’anxiété.

Le CBD ne « défonce » pas

Le CBD est, comme le tétrahydrocannabinol (THC), issu des plants de cannabis. Comme le THC, c’est un cannabinoïde, c’est-à-dire « une substance chimique qui active des récepteurs du système nerveux central. Mais le CBD n’a pas d’effets psychotropes. On peut dire qu’il ne fait pas « planer ».

« Les preuves scientifiques montrent que le CBD n’est pas susceptible de créer une dépendance contrairement à d’autres cannabinoïdes, comme le THC (…) À l’état pur, le CBD ne semble pas présenter de danger [pour la santé] (…) il n’est donc pas nécessaire de le classer comme substance réglementée ».

Une molécule prometteuse

On notera de nombreuses études sur les effets bénéfiques:

Un utilisateur adepte du CBD, atteint d’une maladie très douloureuse, me dit que le CBD qu’il achète en liquide pour cigarette électronique serait la seule substance qui le soulage contrairement aux autres anti-douleurs classiques.

Un autre qui souffre de migraines chroniques, confirme: « ça calme vraiment le mal de crâne ».

En résumé, les effets du CBD peuvent être différents selon les personnes mais nous pouvons retenir:

  • détente, calme et apaisement
  • anti-inflammatoire
  • anti-oxydants
  • antiépileptiques
  • anti-dépressifs

Il est déconseillé de prendre du CBD pour les femmes enceintes.

Très peu d’utilisateurs ont cependant noté des troubles secondaires:

  • vertiges
  • bouche sèche
  • somnolence
  • diminution de l’appétit

Pourquoi le CBD est-il médicinal ?

Le CBD est l’abréviation de Canabidiol, une molécule provenant de la plante de Canabis. La plante de canabis contient aussi du THC, qui est un psychotrope, provoquant des vertiges et hallucinations.

Le CBD est donc considéré comme inoffensif par l’organisation mondiale de la santé. Par ailleurs, on recommende son usage dans bon nombre de traitements médicaux. Notamment pour lutter contre la douleur et l’anxiété.

Le Docteur Lossignol, médecin spécialiste de la douleur à l’Institut Bordet, déplore que des malades soient obligés de se mettre dans l’illégalité pour ne plus avoir mal : « C’est désolant. Je ne parlerai pas de dérive. Je pense que ces gens font ce qu’ils peuvent. Les effets antalgiques du cannabis sont connus depuis des siècles. Alors je ne vois pas pourquoi au 21e siècle des gens ne pourraient pas bénéficier de cela. In fine, on punit les gens deux fois. Ils ont mal et on ne leur permet pas de se soulager. D’un point de vue philosophique et moral, c’est très discutable« .

Et le spécialiste de rappeler à propos du CBD : « Ce qui est interpellant, c’est qu’on a le produit naturel, qui a peu d’effets toxiques dans son utilisation médicale. Et on se refuse à le proposer. Alors qu’il y a d’autres médicaments disponibles en pharmacie qui sont beaucoup plus dangereux…« .

Le CBD médicinal est donc recommandé par le docteur Lossignol dans le cas des douleurs chroniques, liées ou non aux cancers. Le CBD médical est d’ailleurs utilisé depuis 2001 dans le cadre d’études cliniques, seul un changement législatif est attendu depuis lors pour l’autoriser totalement et sous toutes ses formes.

Le CDB pour ou contre ?

Le CBD entraine une grande disparité dans les avis. Certains sont contre, d’autres sont pour. On notera en général que les citoyens sont plutôt pour le canabis à usage récréatif et que les instances politiques sont plutôt contre;

Cependant, les choses évoluent et les états modifient leur législation. Les canadiens et les américains ayant été les premiers à faire le pas et autoriser le canabise en vente libre, c’est maintenant au tour des pays européens de suivre la tendance en autorisant le CBD.

Le CBD ne contenant pas de THC, il ne provoque pas d’effets psychotrope et est donc jugé moins nocif.

Voici un petit récapitulatif des avis sur le CBD.

Les avis « pour »

  • éviter la contre-bande de canabis
  • soulage les douleurs ou l’anxiété
  • aide certains traitements médicaux
  • a été validé par l’OMS
  • supprimé de la liste des dopants pour les sportifs
  • pas de dépendance physique

Les avis « contre »

  • le manque de recul sur les effets secondaires
  • le manque de recul sur les contre-indications
  • le flou entre le canabise et le CBD
  • pas encore totalement autorisé partout en Europe

Nous vous laissons donc vous faire votre propre opinion sur le CBD et son utilisation en fonction de la législation de votre pays et de vos besoins.

Pourquoi prendre du CDB?

De plus en plus en vogue auprès des adeptes de la médecine douce, le CBD tend aujourd’hui à devenir l’une des plus grandes découvertes au niveau thérapeutique. De récentes études scientifiques ont en effet confirmé l’efficacité de cette molécule non psychoactive dans le traitement de diverses pathologies. À l’instar de la maladie de Crohn, l’épilepsie sévère, la maladie de Parkinson ou encore la sclérose en plaques. Ce cannabinoïde serait également un excellent remède contre les troubles psychiques tels que l’anxiété, la dépression ou encore les troubles de l’humeur. Autant dire que malgré son image plutôt sulfureuse et les mauvaises langues, le cannabidiol regorge bel et bien de bienfaits pour votre santé. Zoom donc sur les bonnes raisons d’en consommer !

CBD : Kézako ?

Acronyme du cannabidiol, le CBD fait partie des 113 cannabinoïdes produits naturellement par les fleurs de chanvre ou le cannabis. Utilisé depuis plusieurs années dans l’industrie pharmaceutique, il fait partie de l’un des composants du cannabis le plus scientifiquement étudié et dont la consommation n’est plus prohibée.

Toutefois, contrairement au THC — autres cannabinoïdes présents dans le cannabis —, le CBD n’a aucun effet psychoactif et ne modifie pas votre état de conscience. Ainsi, en en consommant, vous pouvez être certain de ne jamais être assujetti à tous les désagréments qui pourraient le classer dans la catégorie des stupéfiants. Raison pour laquelle de nombreux produits à base de CBD sont aujourd’hui en vente libre sur le marché. D’ailleurs, le CBD est proposé dans le commerce sous différentes formes :

  • Crème,
  • Infusion pour tisane,
  • Gélule ou capsule,
  • Spray,
  • Cosmétique ou huile, la solution la plus plébiscitée grâce à son absorption rapide et pour son action efficace

Les effets bénéfiques du CBD

Même si le CBD jouit encore d’une certaine mauvaise réputation et est souvent présenté comme un produit dangereux, ses vertus thérapeutiques sont bien réelles. Voici alors les 3 principaux bienfaits du cannabidiol :

Une alternative sure et efficace contre les troubles psychiques

De récentes recherches ont confirmé que le CBD aurait les mêmes effets que les antidépresseurs. En effet, de par ses propriétés anxiolytiques, le cannabidiol permet de :

  • Réguler votre humeur
  • Agir de façon effective sur les crises d’angoisse et toutes les manifestations liées à la dépression

Mieux encore, des tests précliniques ont démontré que ce cannabinoïde est un traitement potentiel de la psychose. De plus, il pourrait même se substituer aux antipsychotiques ou neuroleptiques pour lutter contre la schizophrénie.

Action antidouleur

Non seulement bon pour votre bien-être psychique, la prise de CBD permet également de soulager efficacement différents types de douleurs et d’inflammations. Effectivement, des chercheurs canadiens ont pu mettre en lumière ses vertus anti-inflammatoires et ses actions analgésiques sur les douleurs neuropathiques et les douleurs musculosquelettiques. Mais pas que ! Le cannabidiol est aussi capable de moduler les messages douloureux au niveau du cerveau en agissant sur la transmission de la sérotonine.

Remède miracle contre les problèmes de peau

Grâce à ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et sa grande capacité à stimuler la prolifération des cellules, le CBD a des actions très bénéfiques pour votre peau. En effet, il permet de soigner efficacement l’acné réduisant considérablement la production de lipides dans les cellules de la peau. Et ce, tout en agissant sur les glandes sébacées. Mais, il peut aussi vous aider à soulager les infections cutanées courantes comme :

  • L’inflammation,
  • Les démangeaisons et
  • Les brulures

Un récent test clinique a même prouvé que le cannabinoïde pouvait même prévenir les plaques psoriasiques.

 

Pourquoi le CBD est-il si cher?

D’accord, le cannabidiol est une substance extrêmement bénéfique pour l’homme (et les animaux domestiques aussi d’ailleurs, comme les chiens et les chats). En plus de calmer les douleurs chroniques, il traiterait également d’autres pathologies telles que la maladie de Parkinson, la dépression, l’anxiété, les douleurs musculaires, les troubles du sommeil, etc. Aussi, les demandes sont-elles en forte croissance. Mais ceci n’explique pas son prix élevé. Car les faits sont là, à quantité égale, un e-liquide de CBD peut coûter jusqu’à 15 fois plus cher qu’un e-liquide de nicotine, en fonction des doses de CBD qu’il contient. Pour les boosters, la différence est encore plus notable, car l’e-liquide de CBD est 52 fois plus cher que celui au nicotine. Pourquoi une telle différence de prix ? Qu’est-ce qui justifie un prix aussi élevé ? Les points sur ces questions.

Le CBD, une molécule difficile à extraire

Généralement, pour extraire le CBD, les industriels utilisent l’extraction au CO2 supercritique. Dans les faits, cela veut dire qu’ils utilisent du dioxyde de carbone sous pression à 74 bars ou porté à des températures pouvant aller de 31 °C à 40 °C au lieu de solvant (comme c’est le cas lors de l’extraction d’huiles essentielles). Cette méthode permet d’obtenir un produit pur et écologique exempt de toute trace de THC et autres substances nocives à la santé.

Par ailleurs, l’extraction au CO2 supercritique nécessite l’utilisation de machines de dernière technologie extrêmement onéreux. Ainsi, l’investissement de départ coûte cher, même si le coût est amorti au fil du temps. Plus encore, les machines nécessitent une grande quantité de chanvre et de CO2 pour tourner. Tout ceci réuni fait que le CBD est extrêmement cher.

Une substance qui doit répondre à une norme rigoureuse

En effet, pour être légal, le CBD doit contenir moins de 0,2 % de THC. Or l’extraction au CO2 supercritique n’extrait pas que le CBD. Le THC et les autres cannabinoïdes présents dans le cannabis ressortent également. Ainsi, tout au long du processus, il faut effectuer un contrôle régulier pour isoler le cannabidiol. En effet, même si la variété de chanvre utilisée a une faible teneur en THC et autres cannabinoïdes, l’ensoleillement, le climat, la propriété du sol, la présence de parasite… peuvent influencer la concentration d’un composant du cannabis ou chanvre.

En raison des fortes demandes, les contrôles sont de plus en plus rigoureux engendrant un coût onéreux. D’autant plus que les technologies utilisées ne sont pas encore complètement maîtrisées.

Comment avoir du CBD pas cher ?

Dans ces conditions, est-il possible d’acheter du CBD à moindre prix ? La réponse est oui, à condition de privilégier les grands conditionnements avec une forte concentration de CBD.