Comment le CBD agit contre les douleurs neuropathiques ?

Il existe deux types de douleur que le cannabidiol ou le CBD peut apaiser : la douleur inflammatoire et la douleur neuropathique.

Pour rappel, c’est le seul cannabis légal en France qui grâce à sa performance sur la défense immunitaire agit comme un antigène marqueur. Le CBD peut alors prendre différentes formes dont le THC est spécialement traité afin que les produits de CBD soient conformes aux taux de THC autorisé. De fait, si vous ressentez une douleur aigüe, le CBD peut vous aider parce qu’il agit comme antidouleur sur l’organisme.

Qu’est-ce que la douleur neuropathique ?

Comme dit plus haut, le CBD ne peut traiter que certains types de douleurs à savoir la douleur neuropathique comme la sciatique.

C’est notamment une douleur causée par une lésion du système nerveux. De fait, les nerfs endommagés sont ainsi impliqués dans le ressenti de la douleur. Une découverte qui fut établie par L’International Association for the Study of Pain. On reconnait tout de suite la douleur neuropathique par le biais de différents symptômes dont le délai peut varier en fonction des situations.

Si vous présentez les symptômes suivants, il est préférable de consulter un médecin traitant dès maintenant.

  • Une sensation de « décharge électrique »
  • Une sensation de brûlure dès le contact du soleil
  • Des démangeaisons, des fourmillements ou des picotements
  • Une allodynie (lorsque le patient ne supporte pas la zone endommagée)
  • Une sensation de froid ou de chaleur douloureuse
  • Une sensation d’anesthésie douloureuse
  • Une faiblesse de certains muscles ou des contractions musculaires
  • Une interruption du sommeil causée par une douleur intense la nuit

Le CBD, un traitement efficace contre la douleur neuropathique ?

Il est à noter qu’en cas de douleur neuropathique, il n’est plus possible pour les nerfs de se régénérer. De plus qu’il est impossible de repérer les nerfs endommagés.

C’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. La solution vise donc qu’à traiter les symptômes et atténuer la douleur. Justement, le CBD agit comme une antalgie ou un antidouleur capable d’atténuer les douleurs neuropathiques qu’elles soient centrales ou périphériques. En effet, des études CBD ont démontré que le cannabidïol est un antidouleur efficace pour apaiser ces troubles. Pour faire simple, c’est grâce au CBD qui inhibe la libération de glutamate et d’autres agents inflammatoires qui rend le « neuroprotecteur » optimal. Un excellent moyen pour atténuer les sensations de picotements ou de brûlures caractérisant les douleurs neuropathiques.

Quel dosage de CBD pour traiter les douleurs neuropathiques ?

Peu importe les produits aux CBD, tous ont possèdent les mêmes vertus. Huile de CBD, crème au CBD, gélules de CBD, vaporisateur CBD, etc., le choix varie donc selon les affinités du patient. À titre d’exemple, vous pouvez prendre de l’huile de CBD pour une efficacité rapide ou des gélules de CBD pour une efficacité longue, mais durable. Quelques gouttes sous la langue deux ou trois fois par jour suffisent s’il s’agit d’huile de cannabidiol. Par contre, si vous préférez les gélules de CBD, un ou deux (si la douleur est trop intense) suffisent lors d’une prise répétée trois fois par jour et pendant quelques jours.
Mais pour commencer le traitement, il est préférable de régler le dosage per une dose faible puis de l’augmenter progressivement jusqu’à soulagement des douleurs.
Quoi qu’il en soit, il ne faut pas oublier que le CBD ne guérit pas, mais atténue les douleurs neuropathiques. Un atout inconstestable qui rend la vie plus facile aux patients.