Le CBD pour combattre l’arthrose

L’arthrose est une maladie des articulations qui cause des nuisances importantes. Notamment chez les personnes agées.
Le CBD permet de calmer les douleurs et a généralement un effet positif chez les patients souffrant d’arthrose.

L’arthrose est une maladie dégénérative des articulations qui entraine le déclin progressif de leur bon fonctionnement. Cette pathologie articulaire évolutive constitue d’ailleurs l’une des formes les plus courantes de l’arthrite. Selon les estimations, elle touchera en 2050 près de 315 millions de personnes de plus de 60 ans dans le monde, dont 1,4 million en Belgique. En effet, à l’heure actuelle, il n’y a aucun traitement pour limiter l’évolution de cette maladie. Seules des solutions pour soulager les douleurs et les raideurs existent. Néanmoins, le cannabidiol (CBD) apparait aujourd’hui comme le remède sain, sûr, naturel et efficace pour combattre l’arthrose. Mais également l’arthrite et d’autres douleurs arthritiques.

Focus sur l’arthrose

L’arthrose, c’est quoi exactement ?

Appelée aussi arthropathie chronique dégénérative, l’arthrose est une maladie qui touche le cartilage et les os articulaires. Cette atteinte mécanique va ainsi provoquer des douleurs et des raideurs localisées. Notamment dans les lombaires, la hanche, les cervicales, le pouce, la main, le dos et le genou.

Pathologie dégénérative généralement liée à l’âge des patients, elle peut également avoir d’autres origines. Voici donc les principaux facteurs de risque d’arthrose :

  • L’hérédité (antécédents familiaux)
  • L’excès de poids ou l’obésité
  • La pratique intense de sports à risque
  • La réalisation régulière de tâches pénibles occasionnant des lésions répétées à une articulation
  • L’existence d’anomalies articulaires

Comment se manifeste cette maladie articulaire ?

Les symptômes de l’arthrose sont nombreux. Une chose est sure : ces manifestations sont souvent gênantes et handicapantes pour les personnes qui en souffrent. De fait, elles sont sujettes à des :

  • Douleurs récurrentes pouvant être sourdes et profondes au repos ou vives à l’activité au niveau des articulations sollicitées
  • Raideurs articulaires temporaires après le sommeil ou le repos
  • Crises inflammatoires
  • Déformations des articulations

À noter qu’il s’agit d’une maladie articulaire évolutive qui s’aggrave au fil des années. Ce qui va bien évidemment rendre les conditions de vie des patients très difficiles. D’où l’intérêt de bien se traiter dès l’apparition des premiers symptômes.

Les traitements classiques de l’arthrose

Comme mentionné plus haut, le traitement de l’arthrose consiste en général à soulager les douleurs. Plusieurs options s’offrent alors à vous :

  • La kinésithérapie ou l’ergothérapie et autres solutions naturelles (plantes anti-inflammatoires, diète alcalinisante, suppléments de minéraux, etc.)
  • Le traitement médicamenteux : prise d’antalgiques (pour les symptômes légers) ou d’anti-inflammatoires sur ordonnance (pour les symptômes plus graves)
  • Les injections de corticoïdes
  • La viscosupplémentation (injection de produit viscoélastique à base d’acide hyaluronique)
  • La chirurgie

En revanche, à l’exception de la kinésithérapie et des solutions naturelles, les autres traitements ont un certain nombre d’effets secondaires indésirables. À savoir les nausées, troubles gastriques, migraines, diarrhées, ulcères… En plus, ils ne conviennent pas nécessairement à tous les patients. Surtout si vous souffrez de diabète, de maladie cardiovasculaire ou d’hypertension artérielle. C’est pourquoi il est toujours judicieux de consulter un professionnel de la santé avant d’entamer un quelconque traitement contre l’arthrose.

Le CBD, une solution naturelle efficace contre l’arthrose

Le cannabidiol est une molécule non psychotrope et non psychoactive avec des vertus médicinales et thérapeutiques avérées. Effectivement, de nombreuses recherches scientifiques ont prouvé les propriétés analgésiques et antispasmodiques du CBD. Mais aussi ses actions anxiolytiques et anti-inflammatoires. Concrètement, il agit sur le système endocannabinoïde qui joue un rôle physiologique crucial dans la régulation de la douleur. Il permet dès lors de soulager les maux associés à l’arthrose et de minimiser les inflammations en cas de crise.

Mais, ce n’est pas tout ! Le cannabidiol permet également de :

  • Protéger les articulations contre l’altération grâce à ses vertus immunosuppressives
  • Éviter la prise régulière de médicaments à l’origine d’effets secondaires nocifs
  • Limiter le développement de la dégénérescence des cartilages
  • Réduire les douleurs et les inflammations sans pour autant provoquer le moindre effet indésirable notable

Lutte contre l’arthrose : comment utiliser le cannabidiol ?

Mode d’administration

Le CBD s’utilise de différentes façons :

  • Crème ou gel de massage (traitement topique, c’est-à-dire application sur la peau dans les zones touchées par l’arthrose)
  • Gélule ou capsule
  • Huile (administration sublinguale)

Posologie

Pour ce qui est de l’application locale du CBD en gel, ce traitement topique n’est pas limité. Vous pouvez le réaliser aussi souvent que la situation le demande. Par contre, en ce qui concerne son administration sous forme d’huile, elle doit s’opérer à faibles doses régulières. D’une manière générale, vous devez compter 25 mg pour une fréquence de 2 ou 3 fois par jour. Rien ne vous empêche bien entendu d’augmenter progressivement la dose de 25 mg par 25 mg. Et ce, jusqu’à ce que vous obteniez les résultats souhaités. Concernant la prise de capsule ou de gélule, il est primordial de vous référer à la notice fournie avec le cannabidiol et de suivre scrupuleusement les consignes qui y sont inscrites.

Dans tous les cas, il est toujours préférable de s’adresser à un médecin pour le choix du traitement adapté.