Pourquoi le CBD est-il si cher?

D’accord, le cannabidiol est une substance extrêmement bénéfique pour l’homme (et les animaux domestiques aussi d’ailleurs, comme les chiens et les chats). En plus de calmer les douleurs chroniques, il traiterait également d’autres pathologies telles que la maladie de Parkinson, la dépression, l’anxiété, les douleurs musculaires, les troubles du sommeil, etc. Aussi, les demandes sont-elles en forte croissance. Mais ceci n’explique pas son prix élevé. Car les faits sont là, à quantité égale, un e-liquide de CBD peut coûter jusqu’à 15 fois plus cher qu’un e-liquide de nicotine, en fonction des doses de CBD qu’il contient. Pour les boosters, la différence est encore plus notable, car l’e-liquide de CBD est 52 fois plus cher que celui au nicotine. Pourquoi une telle différence de prix ? Qu’est-ce qui justifie un prix aussi élevé ? Les points sur ces questions.

Le CBD, une molécule difficile à extraire

Généralement, pour extraire le CBD, les industriels utilisent l’extraction au CO2 supercritique. Dans les faits, cela veut dire qu’ils utilisent du dioxyde de carbone sous pression à 74 bars ou porté à des températures pouvant aller de 31 °C à 40 °C au lieu de solvant (comme c’est le cas lors de l’extraction d’huiles essentielles). Cette méthode permet d’obtenir un produit pur et écologique exempt de toute trace de THC et autres substances nocives à la santé.

Par ailleurs, l’extraction au CO2 supercritique nécessite l’utilisation de machines de dernière technologie extrêmement onéreux. Ainsi, l’investissement de départ coûte cher, même si le coût est amorti au fil du temps. Plus encore, les machines nécessitent une grande quantité de chanvre et de CO2 pour tourner. Tout ceci réuni fait que le CBD est extrêmement cher.

Une substance qui doit répondre à une norme rigoureuse

En effet, pour être légal, le CBD doit contenir moins de 0,2 % de THC. Or l’extraction au CO2 supercritique n’extrait pas que le CBD. Le THC et les autres cannabinoïdes présents dans le cannabis ressortent également. Ainsi, tout au long du processus, il faut effectuer un contrôle régulier pour isoler le cannabidiol. En effet, même si la variété de chanvre utilisée a une faible teneur en THC et autres cannabinoïdes, l’ensoleillement, le climat, la propriété du sol, la présence de parasite… peuvent influencer la concentration d’un composant du cannabis ou chanvre.

En raison des fortes demandes, les contrôles sont de plus en plus rigoureux engendrant un coût onéreux. D’autant plus que les technologies utilisées ne sont pas encore complètement maîtrisées.

Comment avoir du CBD pas cher ?

Dans ces conditions, est-il possible d’acheter du CBD à moindre prix ? La réponse est oui, à condition de privilégier les grands conditionnements avec une forte concentration de CBD.

 

D’accord, le cannabidiol est une substance extrêmement bénéfique pour l’homme (et les animaux domestiques aussi d’ailleurs, comme les chiens et les chats). En plus de calmer les douleurs chroniques, il traiterait également d’autres pathologies telles que la maladie de Parkinson, la dépression, l’anxiété, les douleurs musculaires, les troubles du sommeil, etc. Aussi, les demandes sont-elles en forte croissance. Mais ceci n’explique pas son prix élevé. Car les faits sont là, à quantité égale, un e-liquide de CBD peut coûter jusqu’à 15 fois plus cher qu’un e-liquide de nicotine, en fonction des doses de CBD qu’il contient. Pour les boosters, la différence est encore plus notable, car l’e-liquide de CBD est 52 fois plus cher que celui au nicotine. Pourquoi une telle différence de prix ? Qu’est-ce qui justifie un prix aussi élevé ? Les points sur ces questions.

Le CBD, une molécule difficile à extraire

Généralement, pour extraire le CBD, les industriels utilisent l’extraction au CO2 supercritique. Dans les faits, cela veut dire qu’ils utilisent du dioxyde de carbone sous pression à 74 bars ou porté à des températures pouvant aller de 31 °C à 40 °C au lieu de solvant (comme c’est le cas lors de l’extraction d’huiles essentielles). Cette méthode permet d’obtenir un produit pur et écologique exempt de toute trace de THC et autres substances nocives à la santé.

Par ailleurs, l’extraction au CO2 supercritique nécessite l’utilisation de machines de dernière technologie extrêmement onéreux. Ainsi, l’investissement de départ coûte cher, même si le coût est amorti au fil du temps. Plus encore, les machines nécessitent une grande quantité de chanvre et de CO2 pour tourner. Tout ceci réuni fait que le CBD est extrêmement cher.

Une substance qui doit répondre à une norme rigoureuse

En effet, pour être légal, le CBD doit contenir moins de 0,2 % de THC. Or l’extraction au CO2 supercritique n’extrait pas que le CBD. Le THC et les autres cannabinoïdes présents dans le cannabis ressortent également. Ainsi, tout au long du processus, il faut effectuer un contrôle régulier pour isoler le cannabidiol. En effet, même si la variété de chanvre utilisée a une faible teneur en THC et autres cannabinoïdes, l’ensoleillement, le climat, la propriété du sol, la présence de parasite… peuvent influencer la concentration d’un composant du cannabis ou chanvre.

En raison des fortes demandes, les contrôles sont de plus en plus rigoureux engendrant un coût onéreux. D’autant plus que les technologies utilisées ne sont pas encore complètement maîtrisées.

Comment avoir du CBD pas cher ?

Dans ces conditions, est-il possible d’acheter du CBD à moindre prix ? La réponse est oui, à condition de privilégier les grands conditionnements avec une forte concentration de CBD.